Espace perso / Supports – Infos

21 septembre 2006    Géolocalisation   

Publié par Laurent Neyssensas

Samsufit.com

Dans un article de la lettre d’InternetActu datée du 1er septembre 2006 , Daniel Kaplan nous rappelle que la carte ne peut devenir le territoire qu’à la condition d’être partageable et partagée, ce que semble avoir oublié l’Institut Géographique National avec son GéoPortail, mais que d’autres, comme Google ou Yahoo, ont bien compris en proposant des interfaces de programmation publiques (API) à partir desquelles leurs propres services de cartographie peuvent être détournés et enrichis (mashup : service en ligne construit en combinant d’autres services en ligne) par des tiers au profit d’un nombre de plus en plus croissant d’utilisateurs appelés non plus seulement à lire les cartes mais aussi à les écrire. Sur le site de ressource Anvetville.com, Loïc Häy, chargé de mission « Web Public Territorial»  propose, autour de l’accès public à Internet, du tourisme, de sites de villes, plusieurs scénarios d’usages de la carte couplée au nouveaux services issus du Web 2.0 source anetville

Tags: Géolocalisation

0 commentaire

  • Il n'y a pas de commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire