Espace perso / Supports – Infos

22 septembre 2006    Robot   

Publié par Laurent Neyssensas

En attendant Maurice…

Depuis quelques années (déja !) nous testons, avec Jean Yves Quellien, pendant l’atelier design interactivité, des Chatbot ou Chatterbot. Chaque année nous sommes surpris de l’évolution rapide d’Alice ou autres. On avait parlé de George qui sait disserter des heures de la pluie et du beau temps sans se fatiguer à 2000 personnes en même temps. George a reçu dernièrement en Grande-Bretagne le prix Loebner « , Doté depuis peu d’une image physique, d’une voix et d’un logiciel de reconnaissance de la parole, George, créé il y a sept ans, est censé désormais pouvoir discuter en »  face à face « . Pour alimenter le dialogue, il puise dans les 10 millions de conversations qu’il a traitées jusqu’à présent et qui l’enrichissent continuellement. George apparaît sur le site jabberwacky.com sous la forme d’un homme chauve, mince, chaussé de lunettes et habillé d’un pull à col roulé. Il sait sourire à propos, ricaner, bouder, taper du poing sur une table tout aussi virtuelle que lui. Il sait aussi faire du charme, et peut se montrer romantique. Il est parfois aussi grossier, et de façon inattendue. »  La machine « emprunte»  l’intelligence et les mots de ses interlocuteurs, et apprend peu à peu à placer la réponse la plus adaptée au contexte de la conversation « , explique l’expert en intelligence artificielle Rollo Carpenter, le concepteur de George. George n’a qu’un but : se faire des amis sur internet. Il est bavard et persévérant. Il peut relancer à l’infini une conversation languissante, et pour cause : plus il parlera, et plus ses propos deviendront pertinents. »  Le pourcentage de réponses correctes augmente en permanence, à mesure que la base de données s’agrandit « , explique Rollo Carpenter. »  Plus ça va, plus il est capable de faire la différence entre plusieurs choix de réponse.»  Le roi des »  chatbots 2006 »  préfigure, selon ses concepteurs, une génération d’avatars parlants aux débouchés commerciaux prometteurs.Icogno, la société de Rollo Carpenter, met actuellement au point avec une société de marketing des avatars qui, bientôt, pourront suggérer leurs achats aux clients des supermarchés, après avoir sondé leurs goûts au détour d’un rayon. Autre application envisagée à moyen terme : les centres d’appel, dans lesquels un seul avatar pourrait répondre au téléphone à des milliers de clients en même temps dans un centre d’appel. Comme par exempleAnna d’Ikea qui pour l’instant ne répère que des mots et ouvre des liens sur le catalogue mais ne devrait pas tarder à passer en Anna 2.0 Enfin, à terme, des avatars à l’apparence de personnages historiques pourraient être proposés aux élèves en cours d’histoire. De multiple autres usages sont possibles…et à imaginer

Source AFP et News.fr

Tags: Robot

0 commentaire

  • Il n'y a pas de commentaires pour cet article.

Laisser un commentaire